La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Accueil / Telefunken colorimage déflecteur intérieur
1/223

Telefunken colorimage déflecteur intérieur

diaporama Montrer les méta-données du fichier
Telefunken_colorimage_deflecteur_interieur.jpg

Les déflecteurs sont les composants magnétiques associés aux tubes cathodiques. Ils fournissent des inductions magnétiques variables : B.
Le tube est chargé de fournir la lumière et de la moduler pour reproduire les nuances de luminosité. Il contient la source d’électrons modulée par le signal vidéo : canon et la cible lumineuse : les luminophores. Une très haute tension de 25 000 V accélère les électrons pour augmenter la luminosité moyenne.
Le déflecteur reconstitue l’image point par point au moyen d’un balayage horizontal en lignes.
L’empilage vertical des lignes (625) par un second balayage vertical permet de reproduire complètement l’image.
Le champ magnétique du déflecteur agit sur la trajectoire des électrons entre leur source : le canon à électrons et leur cible : les luminophores déposés sur la face avant de l‘écran.
La loi physique qui décrit la trajectoire des électrons est la force de Lorentz : F = q.v.B
(Ne pas confondre avec la force de Laplace macroscopique agit sur des fils et c’est elle qui fait fonctionner les moteurs)
Le balayage horizontal : ligne dure 64 us avec une fréquence de 15625 Hz ; le déflecteur horizontal comporte un faible nombre de spires et il est traversé par un courant élevé.
Le balayage vertical : trame dure 20 ms avec une fréquence de 50 Hz ; le déflecteur vertical comporte un grand nombre de spires et il est traversé par un courant faible.
En fait, on transmet à 50 Hz les demi-images par entrelacement de sorte que la fréquence image est de 25 images / seconde.
Astuce de la persistance rétinienne. La télévision a repris le principe du cinéma avec ses 24 images par seconde avec l’œil qui les fusionne en une séquence continue. L’entrelacement du balayage vertical à 50 Hz réduit la fatigue visuelle.
Les écrans plats LCD sont d’un principe totalement différent avec une valve matricielle à polariseurs croisés qui contrôle un flux de lumière constant, il n’y a plus de balayages, d’électrons à accélérer, de tube à vide. On obtient un meilleur confort visuel.

Auteur Ph. Maliet
Créée le Mardi 28 Août 2018
Ajoutée le Jeudi 20 Décembre 2007
Dimensions 1024*768
Fichier Telefunken_colorimage_deflecteur_interieur.jpg
Poids 258 Ko
Tags cathodique, déviation, Inductance, magnétique, oscilloscope
Catégories
Visites 3345
Note moyenne pas de note
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs